Étoile de david signification spirituelle

Lien juif Mexique et Israël – L’un des symboles les plus utilisés par les Juifs dans le monde est l’étoile de David. On le voit dans les synagogues, les colliers, les livres et les amulettes. Pendant des siècles, il a été l’un des signes les plus forts d’identité et de consolation. Cependant, il n’en a pas toujours été ainsi, il y a eu des moments où l’étoile de David n’était qu’un motif décoratif, au fil des siècles elle a acquis le sens et la place importante qu’elle occupe aujourd’hui. Ensuite, nous parlerons de son origine et de trois des concepts les plus importants qu’il a représentés au fil du temps. Nous espérons que vous aimez.

Son utilisation dans le temps

Des dessins de l’étoile de David ont été retrouvés dans des vestiges de synagogue datant des IIIe et IVe siècles de l’ère commune, mais on pense qu’à cette époque le symbole n’avait qu’un caractère décoratif, puisqu’à cette époque de l’histoire, la menorah à sept branches était le signe principal que les Juifs utilisaient pour s’identifier et se souvenir de l’âge d’or et du Grand Temple. Il faudra attendre le Moyen Âge pour que les kabbalistes donnent à l’étoile la place qu’elle occupe aujourd’hui, et on en trouve la preuve dans les livres qu’ils écrivent et les dessins qui y figurent.

Pour les érudits de l’époque, l’étoile représentait l’unité entre l’esprit et la matière et était utilisée comme amulette dans les livres et articles religieux. De nombreuses élaborations ont été faites sur la signification du symbole et de cette façon, il a lentement été utilisé par la population juive commune et pas seulement par la caste religieuse. L’un des endroits où il était le plus répandu était à Prague, car le chef de la communauté, le Maharal de Prague, en a largement répandu l’usage.

Au 19ème siècle, c’était déjà un symbole largement reconnu et significatif dans le monde juif. Pour cette même raison, le Congrès sioniste a décidé de l’adopter et d’en faire un emblème du sionisme et du rêve juif en terre d’Israël. À ce jour, il reste en tant que tel, le symbole représente culturellement aujourd’hui trois sphères complètement différentes du judaïsme. D’une part c’est l’écusson du drapeau israélien, il représente le rêve sioniste, la terre convoitée par les siècles et le Juif moderne, celui qui parcourt Buenos Aires et Tel-Aviv en parlant deux langues différentes. En même temps, il est toujours utilisé dans les synagogues et les services religieux, il représente une tradition et une religion aussi anciennes que l’époque de sa création et à ce jour il apparaît toujours sur les amulettes et est étudié comme l’un des symboles de la Kabbale.

Des documents historiques

Les archives historiques ou architecturales dont nous disposons sur la progression de ce symbole sont rares. Bien qu’il existe des légendes et des écrits sur le symbole à l’époque du Temple, nous n’avons pas de vestiges architecturaux pour le soutenir. Cependant, il existe des vestiges de synagogues datant de l’époque romaine, par exemple les vestiges d’une ancienne synagogue trouvée dans la région de Galilée et datant du 3ème siècle de notre ère. Un autre des documents les plus célèbres est celui du Code de Leningrad ( 1008) la plus ancienne copie que nous ayons du Tanaj, où ce symbole est dessiné. L ‘ Eshkol Ha-Kofer du XIIe siècle est un autre exemple de livres où l’étoile apparaît, bien que dans ce cas le texte n’utilise pas le symbole lui-même et en fasse mention.

voir cet article  Miroir – Signification et symbolisme du rêve

En ce qui concerne les XIIIe, XIVe et XVe siècles, nous avons de nombreux objets, tels que des pièces d’or, des siddourim, des couvertures de livres et des talliot avec l’étoile de David qui montrent qu’à cette époque, il était déjà connu et utilisé. Toujours dans les archives historiques des monarchies, nous constatons que les communautés européennes ont décidé d’utiliser l’étoile comme symbole d’identification contre le gouvernement.

Les Juifs de Bohême en 1354 reçurent le roi avec un drapeau rouge avec l’étoile de David au centre, tout comme les Juifs de Hongrie un siècle plus tard.

Légendes et autres références religieuses

Comme mentionné, l’étoile de David a eu différentes significations au fil du temps, à de nombreuses reprises, elles se complètent. Depuis des temps antérieurs au Talmud, on parle d’un «symbole» que le roi David utilisait pour combattre à la guerre; Bien qu’il n’y ait pas de données historiques à ce sujet, on pense que ce symbole était l’étoile de David. Il y a aussi ceux qui ont soutenu qu’il a été utilisé pour renforcer les boucliers des Juifs pendant la rébellion des Maccabées et plus tard celle de Bar Kochba. Il est même associé au symbole qui représentait la monarchie à l’époque du Premier et du Second Temple.

Bien que ces affirmations ne soient pas connues si elles sont correctes d’un point de vue scientifique, la vérité est que l’étoile de David depuis des temps immémoriaux est restée un symbole vers lequel on se tourne en quête de réconfort et de refuge. L’une des raisons pour lesquelles il est associé à David est à cause de sa signification, de différentes manières, le symbole représente l’union entre Dieu et l’homme ou l’expression du mandat divin dans le monde matériel. Les guerres de David dans le Tanakh sont des guerres spirituelles plutôt que physiques et l’une des choses les plus reconnues à propos de ce héros juif est qu’il a mis Dieu avant ses désirs. La raison pour laquelle le huitième fils d’un paysan a pu vaincre un géant (Goliath) était à cause de son intégrité morale et de sa façon de s’adresser à Dieu ; l’auteur des Psaumes est connu dans le monde juif comme le maître de la prière, la personne qui pourrait le mieux comprendre la nature de ce besoin humain et cet outil pour s’adresser à Dieu ; il est logique que le symbole de son bouclier soit la bannière qui accompagnera plus tard les Juifs en cas de besoin.

Significations kabbalistiques

Le gouvernement de Dieu et les sept sefirot divines

L’une des significations les plus connues que l’étoile a acquises a été développée par la Kabbale et le Maharal de Prague. Dans la symbolique juive le nombre six représente la matérialité, ce sont six directions cardinales vers lesquelles tout corps peut aller. En même temps, sept représente la spiritualité qui donne un sens à l’existence matérielle, le Shabbat, pour lequel existent les six jours de la semaine, l’âme qui s’exprime dans le corps, la volonté divine et toute entité spirituelle qui se manifeste matériellement. . L’étoile de David peut être divisée en sept parties, elle a six triangles identiques qui entourent un hexagone, elle représente la recherche ou l’expression de cette dimension spirituelle qui donne un sens à la matière.

voir cet article  Saphir signification spirituelle

Les kabbalistes ont également utilisé l’étoile de David pour représenter les sefirot (qualités) divines qui se manifestent à travers les triades.

Entités de création

Une autre interprétation également très courante est celle qui a été propagée par le Zohar. Cela nous montre comment le triangle lui-même se compose de trois sommets qui se connectent à trois côtés différents. Chaque face représente une entité différente, l’une est la Torah, l’autre est Dieu et l’autre est Israël. Le monde tend vers l’unité de ces trois choses. De plus, chacun d’eux a une dimension interne et une dimension externe : nous pouvons voir la manifestation de D.ieu dans ce monde à travers les bienfaits dont Il le dote, cependant Son Essence nous reste cachée ; nous pouvons connaître les lois et les histoires de la Torah, mais son caractère mystique n’est connu que par la Kabbale et quelque chose de similaire se produit avec la nation d’Israël. Pour les mystiques juifs, l’étoile de David représente l’unité de Dieu, de la Torah et d’Israël à travers ses deux qualités ou formes,

Dualité

Enfin, l’étoile de David représente également l’unité entre les différentes forces duales qui existent dans ce monde : Elle représente l’union entre l’homme et la femme, entre les forces féminines et les forces masculines qui donnent vie et existence à la matière. L’union entre Dieu et l’homme, entre l’esprit et la matière.

On a beaucoup parlé de la façon dont le triangle placé avec le sommet vers le haut représente le monde matériel ou l’homme et le triangle inversé représente Dieu ou le monde spirituel. On parle aussi de flèches, disant que les choses que nous faisons dans ce monde sont des signaux que nous envoyons à l’existence spirituelle, comme si nos actions montaient ; De même, il y a une réponse et ce sont les choses qui descendent de ce monde. Il y a aussi des commentateurs qui ont parlé du placement des triangles, le triangle supérieur s’élargit à mesure que l’on progresse vers le haut, tandis que le triangle inférieur se ferme au sommet, c’est une métaphore de la façon dont le monde matériel se ferme tel qu’on le connaît et y progresse ., tandis que le monde des esprits s’ouvre avec le passage du temps.

Deja un comentario